Terrible 2: Mythe ou réalité?

3

octobre 20, 2012 par mespetitsgnomes

J’avertis ceux qui ne font pas partie des « initiés ». Ce qui suit peut en choquer plusieurs. Passez votre chemin aussi si vous comptez vous reproduire un jour. Attendez d’en être rendus là pour demander à vos amis parents ce qu’est la fameuse phase du Terrible 2.

Je faisais un jour partie des « non-initiés ». Ce même club très select dont les membres, en voyant un enfant se débattre par terre, ne se privent pas de juger les parents. À coups de « tsk tsk tsk », de yeux qui lèvent au plafond, on se dit que « JAMAIS, au grand JAMAIS! » nous ne serons des parents aussi manipulables.

Et arriva le jour où j’ai eu mon propre enfant. Six mois d’horreur au début pour que tout se replace dès que l’Enfant commença à se mouvoir. Soulagée vous dîtes? Non, pas vraiment. Une ombre planait: cet Enfant avait du caractère…et elle avait même hérité de la tête dure de son père et de sa mère (oui ça se transmet ces bibittes là). Le temps passait, les histoires de T2 s’accumulaient auprès de nos connaissances. On se disait qu’on était béni des dieux: nous avons été choisis, que dis-je, ÉLUS!, pour ne pas subir cette terrible phase!

Un jour, ça a frappé fort. Pour ne pas dire que ça nous est rentrés dans les dents.

Pour vous mettre en contexte, je vous raconte une petite crise toute fraîche que nous avons vécue aujourd’hui même.

(Nous nous apprêtons à sortir pour aller au cinéma en famille ce matin. Donc, nous sommes tous les 3 et 1/2 en bas des marches en train de mettre nos manteaux et nos souliers)

T2: AAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH (et jete le téléphone avec lequel elle jouait)

(je tiens à préciser qu’il n’y a aucun élément déclencheur)

Moi: bon ben tu le jetes, tu ne l’auras plus! (ben oui quoi…je fabrique pas des téléphones)

T2: AAAAAAAHHHHHHHHHHHHH + crise de bacon à terre

l’Homme (toujours pacifique et sur un ton neutre): Tu te calmes, on va sortir. Allez on met notre manteau!

T2: HURLEMENTS x 10000000. Se débat, hurle encore plus fort.

(décision en caucus de la mettre au coin après l’avoir avertie d’arrêter. L’avertissement a bien sûr été ignoré)

C’en est suivi une belle course coin-corridor-coin-corridor-coin-salon-coin-chambre-coin-corridor (vous voyez le topo). On hurle à tue-tête, on se jete par terre, on essaie de se faire mal (par « on » je vise un petit être de 90cm). On a même mordu son papa parce qu’on était bien sûr « trop fâché ». Petite mise en quarantaine dans sa chambre (les hurlements continuent bien sûr, sinon, ce serait trop plate).

Moi: Bon ben…je pense qu’on va annuler…

Le tout a pris environ 30-40 min avant le retour au calme. Pourtant, quand on est en plein dedans, on croirait que ça dure depuis des heures.

Vous vous demandez sûrement comment on se sent pendant une « crise ». Dépassés? Usés à l’os? Fatigués de répéter les mêmes choses? Dans mon cas, je rajouterai même un petit sentiment d’incompétence car tout ce qu’on essaie ne fonctionne pas.

Et arrive l’heure de la sieste. On se détend. On respire. Et il y a toujours cette petite pensée qui vous traverse l’esprit après, mmmm, 15-20 min de silence: « ce n’était pas siiiiiiii pire ».

-xoxo-

 

Advertisements

3 avis sur « Terrible 2: Mythe ou réalité? »

  1. V-ro dit :

    C’est drôle moi je suis rendue blasée. Je m’asseois sur le plancher pis je baille aux corneilles, je regardes mon alarme incendie au plafond comme la 12e merveille du monde. C’est plate dans ce temps, maman fait rien. Ça le déboussole assez pour qu’il s’arrête et me dise « maman bobo? »

  2. Faudrait que j’utilise ton truc V-ro… Moi ça vient tellement me chercher ses cris ouffffff, je dois respirer par le nez.

    Parents incompétents hein? Je suis sortie avec une non-initiée en fin de semaine qui en revenait pas de voir un enfant faire la crise… J’ai levé les yeux au ciel et je me suis tu… elle ne pourrait pas comprendre 😛

  3. petitmakaron dit :

    Je suis déjà allée au resto un jour avec T2 et plein de monde de mon bac. J’ai dû aller chercher quelque chose dans le coffre de l’auto. Je laisse donc l’Enfant aux bons soins d’un collègue. Je peux vous assurer que j’ai dû être partie quoi…max 3 minutes. Je reviens, T2 hurlait, le fameux collègue et une autre personne me regardent et me font: mais comment tu fais? y a même pas de bouton off sur ce « truc »!

    Mouais…on apprend bcp sur ses limtes de patience et on devient humble après avoir eu des enfants…trèèèèèès humble 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :